Sélectionner une page

Elles sont nombreuses les grandes villes françaises à vouloir limiter la place de la voiture : parking payant, limitation de vitesse, voire interdiction tout court. Les idées ne manquent pas pour freiner la principale source de pollution dans les agglomérations que représente le trafic automobile. Mais si ces mesures sont louables, elles peuvent être gênantes pour vous qui vivez et vous déplacez en ville. Et si vous envisagiez plutôt de vous tourner vers un deux-roues ? Et pourquoi ne feriez-vous pas un petit tour du côté de chez Scoot Elec et ses scooters électriques ? Quels avantages représentent-ils pour vous ?

Le scooter électrique, comment ça marche ?

Par son aspect, le scooter électrique ressemble comme deux gouttes d’eau à son homologue thermique : deux roues, un guidon et une selle. Sans jeter un œil à son moteur et à sa batterie vous pourriez même les confondre. Mais à l’inverse du scooter thermique, le scooter électrique ne fonctionne pas avec de l’essence. C’est sa batterie électrique qui fait office de réservoir. Le courant électrique qu’elle envoie au stator du moteur génère une force électromagnétique qui va faire tourner ce qu’on appelle un rotor. A son tour, le rotor va entraîner la roue arrière. Le scooter électrique peut rouler.

scooter-electrique ecologique

Quelles sont les utilisations possibles d’un scooter électrique ?

Vous l’aurez deviné, avec un scooter électrique, fini les bouchons ! Sa petite taille lui permet de se faufiler partout, que ce soit dans les ruelles des centre-ville ou entre les voitures. Vous gagnerez donc en rapidité, même si côté vitesse, le scooter électrique est souvent bridé. Très facile à manœuvrer, vous n’aurez aucune difficulté à faire demi-tour ou à vous garer. Le scooter électrique sera donc idéal pour des trajets courts du quotidien, entre votre domicile et votre lieu de travail, par exemple, ou pour faire des petites courses.

Pourquoi choisir le scooter électrique ?

Les avantages économiques

Avec un scooter électrique, vous pourrez dire au revoir au plein d’essence, car sa batterie se recharge grâce à une prise de courant. Pour une batterie de 60 km d’autonomie, vous dépenserez 0,20 € par charge.  En considérant que les Français parcourent en moyenne 30 km par jour, cela représente un coût de 3€ par mois, soit une économie de plusieurs centaines d’euros par an, comparé à un véhicule thermique. De plus, le moteur du scooter électrique est conçu sur une mécanique très simple : pas de filtre à huile, ni de soupape ou de carburateur. Autant dire que l’entretien et les réparations éventuelles nécessitent peu d’argent et de temps.

  Les avantages écologiques

Les scooters électriques ne rejettent pas de fumée et n’émettent donc pas de CO2, ni de particules fines (sauf lors du freinage sur la route). Ils ne constituent pas une source de pollution et contribuent à préserver l’environnement. Si l’on prend en compte tout son cycle de vie, de sa fabrication à la production d’électricité, en passant par le recyclage de sa batterie, le scooter électrique est 2 à 3 fois moins polluant qu’un engin thermique.  De plus, les scooters électriques ne produisent aucun bruit. Pour les habitants des grandes villes, la pollution sonore est un facteur de stress très important.

Conclusion

Ça y est, vous êtes presque convaincu. Mais vous hésitez à cause du prix de votre futur scooter électrique, entre 1500 € et jusqu’à 9500 € pour les plus équipés. Bonne nouvelle : les scooters électriques sont éligibles au bonus écologique gouvernemental et à certaines subventions locales ou régionales. Comptez jusqu’à plus de 1000 € d’aides pour l’achat d’un scooter électrique. Il ne vous reste plus qu’à sauter le pas !