Accueil » Huile de CBD : effets secondaires, interactions et contre-indications

Huile de CBD : effets secondaires, interactions et contre-indications

L’endométriose est une maladie chronique particulièrement débilitante qui touche de nombreuses femmes. Ses symptômes nombreux et variés peuvent être soulagés par l’utilisation de quelques gouttes de cbd.

Huile de CBD contre-indications 2Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une affection gynécologique. Chez les femmes atteintes de cette maladie, l’endomètre, le tissu qui tapisse normalement l’utérus, est envahissant et colonise d’autres organes du corps. Cette maladie débilitante se caractérise par une variété de symptômes qui varient fortement d’une personne à l’autre : Douleurs chroniques, notamment au niveau de l’abdomen, nausées, apparition de kystes (souvent sur les ovaires), etc.

Le plus souvent, les problèmes s’aggravent pendant les règles, lorsque l’endomètre se décompose sous l’influence du système hormonal dans le flux sanguin. En raison des causes inconnues et du diagnostic difficile, les traitements de cette maladie sont souvent lourds et ne sont pas sans effets secondaires : interventions chirurgicales, analgésiques puissants, etc. Pour combattre les symptômes de l’endométriose, de nombreuses femmes se tournent vers le CBD, qui les aide à mieux supporter la douleur de la maladie et les effets secondaires du traitement.

CBD et endométriose

L’usage médicinal du cannabis est en effet très efficace pour soulager les douleurs chroniques, quelle que soit leur origine. L’utilisation du chanvre peut donc améliorer considérablement la qualité de vie des femmes souffrant d’endométriose. Pour les douleurs localisées ou les muscles endoloris, vous pouvez traiter les zones concernées en les massant avec de l’huile de CBD.

Les propriétés anti-inflammatoires des cannabinoïdes sont également très efficaces en interne pour des maladies comme l’endométriose, qui entraîne une inflammation chronique de divers organes. Grâce à son effet sur les récepteurs cannabinoïdes, le CBD a également une fonction analgésique qui réduit la sensation de douleur. Enfin, le chanvre est connu pour ses effets anti-nauséeux.

Par conséquent, la prise d’un traitement contenant du CBD en arrière-plan peut être très utile en cas d’endométriose. L’huile de chanvre prise par voie sublinguale a un effet très rapide. Mais vous pouvez aussi inhaler du e-liquide CBD ou cuisiner de la fleur CBD pour vous sentir mieux. Pour savoir quelle forme de prise de CBD et quel dosage sont les plus efficaces pour lutter contre les douleurs de l’endométriose, il faut procéder à différents essais.

Le CBD pourra-t-il un jour traiter l’endométriose ?

Huile de CBD contre-indications 1Actuellement, le CBD ne peut être recommandé que pour le soulagement des douleurs liées à l’endométriose. Cependant, des recherches prometteuses suggèrent que les cannabinoïdes pourraient un jour être utilisés pour traiter la maladie. Le CBD agit sur le système endocannabinoïde présent dans l’organisme. Or, celle-ci joue un rôle important dans plusieurs fonctions de base de l’organisme, comme le sommeil, l’immunité, la douleur….. et la reproduction.

Il existe des liens importants entre le système endocannabinoïde et l’appareil reproducteur. Selon des recherches récentes menées aux États-Unis, l’une des causes de l’endométriose pourrait être un déséquilibre du système endocannabinoïde. D’autres études tendent à montrer que la prolifération de l’endomètre pourrait être ralentie par le CBD. Ce tissu est particulièrement riche en récepteurs cannabinoïdes.

Néanmoins, les liens entre le système endocannabinoïde et l’endométriose sont encore très mal compris et de nombreuses recherches doivent être menées avant que nous puissions profiter des avantages d’un médicament à base de CBD. Le chanvre est déjà très efficace pour aider les femmes à mieux gérer les symptômes de l’endométriose et à mieux vivre au quotidien. C’est un premier pas prometteur !

Revenir en haut de page