Collisions Festival : 5 raisons d’aller à Barolo ce week-end

Pour un week-end qui se termine, il y en a un autre prêt à recommencer. Et notre conseil est de le passer à Barolo, un village célèbre pour ses vignobles dans la province de Cuneo, qui depuis 10 ans a été le théâtre de l’un des événements musicaux et culturels les plus attendus de l’été. Il s’agit de Collisioni, le « festival AgriRock » qui, à partir du 28 juin, deviendra pendant 4 jours le centre de concerts, de rencontres et de dégustations, attirant de nombreux acteurs de la musique, du cinéma, de la littérature et de la gastronomie. Voici cinq raisons de ne pas le perdre.

 

1. Mettez les verres

Barolo est célèbre pour son vin, qui pendant les jours du festival ne peut certainement pas manquer, en effet, est l’un des protagonistes, de même que la qualité de la nourriture, avec une scène dédiée, le Wine & Food, où au cours des jours, il ya des réunions, présentations, ateliers et dégustations non seulement de vin et produits locaux, mais qui viennent de toute l’Italie, pour une immersion dans l’excellence du Made in Italy. Quoi de neuf cette année ? Les vins des Pouilles, qui se marieront avec les fromages piémontais : pour une véritable union de saveurs et de traditions.

 

2. Concerts

Les artistes nationaux et internationaux sont parmi les plus aimés qui animent le festival et qui, au fil des ans, en ont fait une destination incontournable pour les amateurs de musique. Cette année, Barolo devient la scène sur laquelle l’aventure d’Elio et du Storie Tese se terminera : le groupe sur le point de se séparer a en effet choisi Collisioni pour son adieu live, ou plutôt « Arrivedorci » le 29 juin. Le 30 juin, c’est au tour du trio de Max Pezzali, Nek et Francesco Renga (sur la photo) de poursuivre la tournée ensemble, tandis que le 1er juillet, ce sont les hérissons afro de Caparezza. Les concerts, cependant, ne se terminent pas aux dates canoniques du Festival, mais se poursuivent tout au long du mois : 2 juillet à Barolo Depeche Mode (déjà complet) 24 juillet Steven Tyler (avec The Loving Mary Band) et grande finale 28 juillet avec Lenny Kravitz.

 

3. Les nombreux invités

De nombreux invités, du cinéma à la littérature, en passant par la musique et le monde du spectacle, alterneront sur les places de Barolo, pour parler et échanger un peu de selfie avec les fans. L’un des événements à ne pas manquer est celui avec Luciano Ligabue, qui recevra le Prix Spécial Cinéma, tandis que l’auteur-compositeur-interprète Mannarino recevra le Prix Jeunesse. Il est possible de rencontrer le réalisateur Bernardo Bertolucci et le célèbre écrivain anglais Julian Barnes, ou Erri De Luca (sur la photo) et Massimo Recalcati, ou de faire un « triplet » éclectique avec l’écrivain Niccolò Ammaniti, l’acteur Luca Argentero et la pop star Tommaso Paradiso. Parmi les visages féminins il y a ceux de Laura Morante, Arisa, Antonella Clerici, Francesca Michielin, Simona Ventura, Anna Tatangelo… Pour les amateurs de cuisine, directement de Masterchef vient le chef Bruno Barbieri. Et la liste est encore très longue….

 

4. Un village en fête

La Collision peut être définie comme un festival villageois de quatre jours sans arrêt. Du château surplombant la colline, aux places et rues du centre, chaque coin de Barolo est animé. Restaurants avec tables à l’extérieur, boutiques, bars à vins et caves, tout est sous le signe de l’hospitalité et de la convivialité.

 

5. Voyage à l’extérieur de la ville

Le festival Collisioni est le « prétexte » idéal pour passer un week-end hors de la ville en pleine nature. Pendant le Festival, en effet, vous pouvez également organiser des visites de caves, ouvertes pour l’occasion.