Well Timed est un grand gagnant

Düsseldorf Près de 20 000 spectateurs assistent à un moment fort de la saison 2018 au Henkel Prize of Diana, où certains propriétaires ont spontanément réenregistré leurs chevaux et investi 50 000 euros.

 

C’est assez rapide de perdre 50 000 euros. Dans ce cas, c’était exactement 2:12.63 minutes, l’heure à laquelle le Prix Henkel de Diane fut décidé dimanche à l’hippodrome de Grafenberg. Deux juments, Sand Zabeel et Come on City, avaient été enregistrées à court terme pour ce montant. De l’argent que vous avez dû radier, parce que vous ne gagnez plus rien aux places huit et neuf.

 

Le résultat a été décevant pour l’équipe de Come on City, une fois de plus un starter Diana qui s’entraîne à Grafenberg. Le jockey Michael Cadeddu a pris la tête du peloton de onze hommes et a mené dans la dernière ligne droite, mais c’était fini. « C’était peut-être un peu trop bien, a dit l’entraîneur Ertürk Kurdu, parce que le rythme était élevé et qu’en fin de compte, c’était un temps record pour cette course ». Les nouveaux propriétaires américains viseront d’autres destinations outre-mer avec elle à long terme.

 

L’entraîneur Andreas Wöhler avait aussi le visage long. Jaber Abdullah, un entrepreneur de Dubaï, avait également investi 50 000 euros pour une nouvelle inscription, mais la jument n’a jamais été aussi performante dans la course, et a clairement franchi la ligne d’arrivée derrière le gagnant en huitième position. Ce n’est pas un bon jour pour son superviseur, qui n’a ramené qu’une seule fois un cheval de son attelage de trois hommes à la quatrième place avec Sword Peinture.

 

Bien chronométré n’a rien à voir avec les places arrière, la jument a été une grande gagnante dans une course qui a été plus facile qu’il n’y paraissait au premier abord. « C’était exactement le problème, a dit Filip Minarik, le jockey du vainqueur, j’étais presque sûr de pouvoir gagner, mais ce n’est pas si facile à mettre en pratique dans une course comme celle-ci, la pression est grande aussi.