Comment utiliser les crèmes ou onguents stéroïdiens ?

Des corticostéroïdes topiques – crème ou onguents – sont appliqués sur la peau pour réduire l’inflammation dans des cas tels que l’eczéma, la dermatite ou le psoriasis. Les médicaments tels que l’hydrocortisone, la bétaméthasone et le clobétasol sont classés comme corticostéroïdes.

Les onguents sont plus gras que les crèmes. Elles sont préférables pour les peaux sèches, tandis que les peaux hydratées sont mieux traitées avec des crèmes. L’utilisation de crèmes et onguents permet un traitement direct de la zone affectée et réduit le risque d’effets secondaires.

La chose la plus importante lors d’un traitement topique aux corticostéroïdes est de ne pas oublier de les appliquer en couches très fines, minimisant ainsi la quantité absorbée par l’organisme.

Lorsque le tube de crème ou de pommade est découvert pour la première fois, il sera scellé. Le joint peut être perforé en inversant le bouchon et en le serrant vers l’extrémité du tube, ou en le tournant à l’envers.

La zone cutanée affectée doit être soigneusement lavée et rincée pour éliminer toute trace de savon ou du produit utilisé.

La peau doit être séchée en appliquant délicatement la serviette, et non en frottant avec elle.

Appliquer une fine couche de crème ou de pommade uniformément sur la ou les zones affectées.

Masser doucement sur la peau jusqu’à ce que la crème ou l’onguent ait disparu.

Remettre le capuchon en place.

Lavez-vous soigneusement les mains, à moins qu’il ne s’agisse de la zone affectée.

En général, les corticostéroïdes topiques ne devraient pas être appliqués plus de deux fois par jour ou plus d’une semaine de suite, mais les instructions du médecin ou du pharmacien devraient être suivies.

 

Quelle quantité devrait être utilisée ?

 

Vous pouvez mesurer la quantité en termes de longueur de crème ou de pommade qui est prélevée dans la bouche du tube. Ceci peut être mesuré avec les doigts. Une unité est la quantité de crème ou de pommade placée du bout de l’index jusqu’au premier pli de ce doigt. Le tableau ci-dessous donne une idée approximative de la quantité qu’un adulte devrait utiliser. Dans le cas d’enfants, de plus petites quantités devraient être utilisées.

 

Ne vous inquiétez pas si vous devez utiliser de plus grandes ou de plus petites quantités ; le tableau est un guide de base pour le corps d’un adulte de taille moyenne.

 

Autres conseils utiles

Les couches qui recouvrent la zone traitée aux corticostéroïde des ne devraient pas être utilisées, et ces zones ne devraient pas non plus faire l’objet d’un bandage, à moins qu’un médecin ne vous en donne l’ordre. (Les couches et les bandages favorisent le passage du médicament à travers la peau.)

N’utilisez pas de corticostéroïdes topiques sur le visage à moins d’avis contraire de votre médecin.

S’ils sont utilisés, leur durée d’utilisation ne devrait pas dépasser cinq jours. S’assurer que le produit ne pénètre pas dans les yeux. L’utilisation continue de corticostéroïdes topiques peut entraîner l’amincissement et l’atrophie de la peau.

Certaines préparations de stéroïdes peuvent teindre les vêtements et la peau. Pour la prévention, un chiffon propre ou un pansement en coton peut être utilisé sur la zone affectée.

Une plus grande quantité du médicament sera absorbée dans le visage et les parties génitales et dans les zones de la peau en contact les unes avec les autres, comme sous les seins ou entre les fesses, il faut donc en tenir compte dans les applications dans ces zones.

L’utilisation prolongée de corticostéroïdes sur de grandes surfaces de la peau peut créer une absorption excessive du médicament dans le corps. Cela peut entraîner une atrophie de la peau ou d’autres effets secondaires. Consulter un médecin si une irritation ou d’autres symptômes inhabituels apparaissent.

Suivez toujours les directives figurant sur la notice du médicament ou les instructions du médecin ou du pharmacien.

Ne donnez jamais vos propres médicaments à d’autres personnes, même si elles présentent des symptômes similaires. Ils peuvent être nocifs pour les autres.

Les médicaments doivent toujours être gardés hors de la portée des enfants.

Les crèmes et onguents sont réservés à un usage topique. En cas d’ingestion accidentelle, le médecin doit en être informé immédiatement.

En cas de pénétration accidentelle de crème ou de pommade dans les yeux, laver abondamment à l’eau tiède et toujours consulter un médecin en cas d’irritation.

Ne jamais utiliser de crèmes ou de pommades après la date de péremption.

Si vous oubliez une application de crème ou d’onguent, vous devez appliquer la dose habituelle et continuer à la dose habituelle.