Les 100 meilleurs aliments pour votre santé

Une alimentation raisonnable n’est pas de la sorcellerie – avec ces super-aliments de A comme les algues à Z comme la citronnelle, il est possible

 

En fait, nous savons tous comment faire. Beaucoup de légumes et de fruits, parfois du poisson, rarement de la viande. Beaucoup de grains entiers, des produits laitiers avec modération, peu de sucre. Et pourtant, à notre époque agitée, cette activité humaine primordiale qu’est l’alimentation semble plus compliquée que jamais.

 

La nutrition a cessé depuis longtemps d’être une simple satisfaction de l’instinct. Elle est devenue pour nous une religion de substitution qui crée une identité, un trait distinctif et un symbole de statut. Hippe Berlin-Mitte-Mädels – logiquement – se passe de viande ou de tout ce qui vient des animaux. Après une semaine de dur labeur pleine de plats malsains à emporter dans les aéroports le samedi, les hommes qui l’ont fait, jeter du boeuf sur le barbecue pour 100 euros avec un grand geste. Les athlètes amateurs se nourrissent avant les compétitions par les plans nutritionnels des professionnels et se placent quotidiennement sur l’équilibre graisseux du corps.

 

En principe, c’est une bonne chose que nous pensions autant à la nutrition. La grande opportunité d’une société dans laquelle 59 pour cent des hommes sont encore en surpoids et 50 à 70 pour cent de toutes les maladies sont liées à l’alimentation. Cependant, un peu plus de sang-froid devrait faire du bien au sujet. C’est juste de la nourriture. Et la nature ne nous donne certainement pas tous ces excellents aliments pour que nous puissions en faire des énoncés de style de vie.

 

Les calories n’ont qu’une utilité limitée comme indicateur de la valeur d’une denrée alimentaire.

 

Par exemple, si vous voulez avoir une alimentation végétalienne saine, vous devez être très bien informé afin de ne pas provoquer un manque de certaines vitamines et minéraux. Si vous voulez impressionner vos amis avec de la viande de haute qualité, au moins ce soir-là, vous ferez beaucoup de bonnes choses, mais ce n’est pas une compensation pour une nourriture malsaine pendant le reste de la semaine. Et si vous n’êtes pas un athlète professionnel, vous n’avez pas à manger comme un athlète professionnel.

 

La formule pour une alimentation saine – voir ci-dessus – est simple : beaucoup de légumes, peu de viande, parfois des produits laitiers, toujours des grains entiers. Le fait de manger à pleine capacité aux heures des repas évite les envies de fumer aux mauvais moments. Cuisinez-le vous-même. C’est très bon, le goûter. Et aussi souvent que possible dans le cercle des gens que vous aimez, savourez des plats faits maison.

 

Pour vous faciliter la tâche, nous avons dressé une liste des 100 aliments les plus sains qui vous rassasient, qui ont bon goût et qui sont riches en nutriments. Les calories ne jouent qu’un rôle mineur dans une alimentation moderne et saine ; elles ne sont pas toujours utiles comme indicateur de la valeur d’un aliment. Les noix, par exemple, ont une valeur calorique élevée, mais fournissent tellement de matières grasses saines qu’elles sont considérées comme de véritables superaliments. Les autres candidats sur la liste fournissent également à l’organisme une grande quantité de nutriments, vitamines, oligo-éléments et minéraux – de A pour les algues à Z pour la citronnelle.

  1. algues

Les glucides et les protéines de l’algue ne peuvent être que partiellement digérés. Il ne contient pratiquement pas de matières grasses – la valeur nutritionnelle quantitative est donc faible. La qualité est d’autant plus élevée : les algues contiennent beaucoup d’iode, de protéines, de minéraux et de vitamines. C’est comme ça qu’on les mange : La variété la plus connue, le Nori, est utilisée pour les sushis. Le wakamé est meilleur en salade et dans les soupes.

  1. l’amarante

La pseudo graine de millet sans gluten est l’une des plus anciennes plantes cultivées au monde et nous fournit des acides aminés essentiels que l’organisme ne peut produire seul. Le Powerkorn est donc une alternative végétale aux fournisseurs de protéines que sont les œufs et la viande et fait long plein. Une tasse de grains cuits fournit à l’organisme 30 pour cent des besoins quotidiens en fer. C’est ainsi qu’il se mange : sucré ou piquant, comme bouillie de petit-déjeuner, plat d’accompagnement, farce pour les légumes ou même comme pop-corn.

  1. pommes

Antioxydants naturels et fibres : Une pomme par jour fournit à notre système immunitaire des vitamines B, C et E, ainsi que du potassium, du calcium, du magnésium et du fer, et constitue une collation rassasiante qui maintient la glycémie constante. Ainsi ils sont mangés Absolument avec la coquille, dans elle et directement sous elle sont les composants les plus bons. Important : Bien se laver avant utilisation.

Protéines de céréales et de coquilles

  1. baies d’aronia

Contient autant de flavonoïdes antioxydants qu’aucune autre variété de baies. Plus la gamme complète de vitamines, minéraux et fibres. Ils sont donc consommés crus, le goût astringent est quelque chose à laquelle il faut s’habituer. La variante séchée est plus douce et particulièrement savoureuse en muesli.

  1. artichaut

Les vitamines C et K, l’acide folique et les fibres abaissent le taux de cholestérol, ont un effet anti-inflammatoire et favorisent une bonne digestion. Elle se consomme donc cuite à la vapeur en entrée avec du beurre ou une vinaigrette. Les petits artichauts peuvent être rôtis au four avec de l’huile d’olive dans un délicieux plat d’accompagnement.

  1. huîtres

Peu de calories, beaucoup de protéines et une bonne source de vitamine B12 rare. Les huîtres fournissent également du fer et, comme les autres fruits de mer, des oligo-éléments importants. La teneur élevée en zinc favorise la libération de testostérone et stimule ainsi la libido. C’est pourquoi la moule est appelée aphrodisiaque. C’est comme ça qu’on les mange : Bien refroidi, siroter cru en un seul morceau directement dans le bol. Et n’oubliez pas le champagne. Ça te remontera le moral.

  1. avocat
  2. banane

L’amidon contenu est bon pour la flore intestinale et la glycémie, la vitamine B6 renforce les nerfs et améliore l’humeur. C’est comme ça qu’on les mange : Cru, cuit, cuit, cuit, grillé. Super substitut aux bonbons.

  1. basilic

Régule la glycémie et le taux de cholestérol et a un effet antibactérien. Aide à soulager les problèmes d’estomac et de digestion. C’est comme ça qu’on l’apprécie : Comme caprese avec des tomates et (un peu) de mozzarella, dans des salades et des smoothies verts. Ne cuisinez pas avec moi !

  1. Poire

Beaucoup de fibres et d’antioxydants à faible teneur en calories. C’est comme ça qu’on les mange : Comme pour les pommes, ne les épluchez pas, mais lavez-les soigneusement. Délicieux dans une salade avec fromage bleu et roquette.

  1. choux fleurs

Riche en fibres et riche en vitamines C et K, ce légume prévient les maladies cardiaques et le cancer, a un effet anti-inflammatoire et favorise la digestion. C’est comme ça qu’on le mange : Cuit à l’eau, rôti au four ou risotto.

  1. haricots

Qu’il s’agisse de haricots pinto, géants, blancs, noirs ou rouges : Les emballages de fibres alimentaires sont pleins pendant longtemps parce que l’organisme a besoin de temps pour les digérer. Le taux de glycémie reste stable. Ils fournissent également beaucoup d’acide folique, réduisent le risque de maladies cardiaques et maintiennent la glycémie à un niveau constant. C’est comme ça qu’on les mange : Dans les tacos, les piments, les soupes ou les salades, en conserve ou trempés à la maison : les haricots sont parmi les aliments les plus polyvalents et les moins chers du marché.

13 .brocolis

Protège contre le cancer, rassasie avec beaucoup de fibres, apporte les vitamines K, B6 et C, l’acide folique, le potassium – et cela avec très peu de calories. C’est comme ça qu’on le mange : Le chou sur la tige est facilement digestible et a un goût cru dans la salade, rôti au four avec de l’huile d’olive et saupoudré de flocons d’amandes ou gratiné avec du Parmesan. Aussi bien en soupe qu’en purée.

Fruits qui détoxifient et éclaircissent la peau

  1. mûres

Prévient le cancer et le vieillissement prématuré grâce aux antioxydants ; anti-inflammatoire grâce aux vitamines C et K, flavonoïdes, acide folique et manganèse. C’est comme ça qu’on les mange : Pure, en yaourt, en salade. Pour brouiller trop cuit moins efficace.

  1. amandes de noix de cajou

 

Avec près de 290 mg de L-tryptophane pour 100 g, ils sont parmi les meilleurs fournisseurs d’acides aminés. Ils rehaussent l’humeur, ont un effet calmant et favorisent le sommeil. Important lors des achats : Évitez les noix bon marché, faites attention à la qualité biologique et au commerce équitable.

  1. tête de série Chia

Plein de calcium, manganèse, phosphore, fibres, acides gras oméga-3. Bon pour les os et les dents. C’est comme ça qu’on les mange : En yaourt, en smoothie ou – trempés toute la nuit – en pudding pour le petit-déjeuner.

  1. chicorée

La lactucopicrine, qui donne aux légumes d’hiver leur goût amer, stimule la vésicule biliaire et le pancréas – c’est pourquoi les légumes hypocaloriques sont considérés comme un turbo digestif les jours suivant une cure à jeun. C’est comme ça qu’on le mange : En raison de ses substances amères, la chicorée est bénéfique pour l’estomac et les intestins et constitue une bonne entrée avant les plats lourds d’un point de vue nutritionnel et physiologique. Accompagne bien les agrumes. Ne pas faire bouillir, sinon les principes actifs finissent dans l’eau.

 

La moitié d’un fruit contient 14 grammes d’acides gras insaturés et beaucoup de substances végétales secondaires et aide l’organisme à brûler les graisses. De plus, l’avocat obtient des scores avec la vitamine A, qui favorise la croissance des cellules et rend la peau éclatante, et la vitamine E. C’est comme ça qu’on les mange : En dés dans la salade, en purée sur du pain, pour tremper dans du guacamole ou tout simplement directement de la peau avec de l’huile d’olive ou de sésame, du sel, du poivre et un filet de citron.

 

  1. piments chili

La nourriture épicée vous rassasie plus rapidement et vous remonte le moral. Les piments forts stimulent la digestion, stimulent la circulation, favorisent la circulation sanguine, réduisent le risque de thrombose et ont un effet antibactérien sur les intestins. C’est comme ça qu’on les mange : Si vous n’aimez pas qu’il soit si chaud, enlevez les graines. Le degré de netteté varie selon la variété. Après la préparation, n’oubliez pas de vous laver les mains, car vos yeux n’aiment pas du tout le contact avec les restes de l’épicarisant.

  1. dates

Édulcorant de remplacement avec beaucoup de fibres, potassium et fer. Ils sont également riches en fructose facilement digestible ainsi qu’en protéines et minéraux. Les dattes séchées, en particulier, contiennent une forte proportion de magnésium, de phosphore et de calcium. C’est comme ça qu’on les mange : Comme en-cas entre les deux, en smoothie comme douceur naturelle, comme substitut de sucre pour la pâtisserie ou comme contraste avec le jambon et le bacon.

  1. épeautre

Le vieux grain redécouvert contient plus de protéines que les autres variétés et fournit beaucoup de fer et de magnésium. De plus, ce que l’on appelle Urkorn favorise la digestion et le système immunitaire. Particulièrement adapté comme produit de substitution pour les personnes allergiques au blé. C’est comme ça qu’on le mange : Dans le pain et les produits de boulangerie au lieu de la farine de blé. En raison de son goût de noisette, il est également délicieux dans les salades, les soupes, les ragoûts et en accompagnement des légumes. Le grist d’épeautre ou les flocons d’épeautre conviennent également comme muesli du matin avec des fruits.

Du grain d’origine à la bénédiction surprenante des cacahuètes

  1. chocolat noir

Avec une teneur en cacao de plus de 50 pour cent, il fournit des flavonoïdes qui soutiennent les défenses de l’organisme. Le cacao stimule la production de l’hormone du bonheur sérotonine. C’est ainsi qu’il se consomme : bien sûr avec modération, de préférence avec des noix.

  1. Edamame

Les jeunes fèves de soja contiennent beaucoup de protéines et de fibres, ainsi que du magnésium, qui prévient l’inflammation. C’est ainsi qu’on les mange : comme au Japon – cuits à la vapeur ou cuits avec un peu de sel. Ne mange pas de cosses.

 

  1. Emmental

Un produit biologique de l’Emmental suisse. Le fromage au lait de foin contient plus d’acides gras oméga-3 que le fromage fabriqué à partir de lait issu de l’élevage de masse. Attention, plagiats ! Faites attention à l’appellation d’origine AOP et aux trous en forme de goutte.

  1. fraises

La vitamine C, l’oligo-élément manganèse, les polyphénols et les fibres préviennent les maladies cardiaques et le cancer – avec étonnamment peu de fructose. C’est comme ça qu’on les mange : Bien laver, les fraises sont souvent contaminées par les pesticides.

  1. beurre d’arachide

La pâte à tartiner américaine typique contient beaucoup de fibres et de protéines, son goût sucré et salé stoppe les envies. Le composant niacine (vitamine B3) aide la peau et les muscles à se régénérer et stimule le métabolisme. Attention, alerte au sucre ! Seuls deux ingrédients peuvent être inclus dans la liste des ingrédients : Des cacahuètes et du sel. La plupart des produits d’importation américains appelés beurre d’arachide contiennent beaucoup de sucre, de stabilisants, d’arômes et d’agents de conservation.

  1. espresso

Réduit le risque de maladies hépatiques et neurologiques ainsi que le diabète, augmente la capacité de concentration et stimule la combustion des graisses. C’est ainsi qu’il se boit : deux à trois tasses par jour, noir et sans sucre.

  1. figue

Il a la valeur de base la plus élevée de tous les aliments et, grâce aux fibres, satisfait notre appétit pour les sucreries sans risque de fringales. Il se consomme donc froid : délicieux avec du fromage de chèvre ou en salade. Chaud : couper en croix, remplir de miel et de fromage de chèvre et gratiner au four – idéal en entrée. Ou comme en-cas et fruits secs : couper en deux et sécher pendant dix heures sur une grille dans le four.

  1. baies de goji

Séchées, elles contiennent beaucoup de vitamine B2, C et de fer. Le pigment zéaxanthine s’accumule sur la rétine et protège les yeux. Attention en magasinant ! Faites attention à la qualité biologique. Les produits bon marché sont souvent contaminés par des pesticides.

 

  1. grenade

La punicalagine, une substance végétale secondaire, protège contre les maladies d’Alzheimer et de Parkinson en aidant à guérir les inflammations du cerveau. C’est comme ça qu’il est préparé : Évitez l’acidification géante – divisez par deux et roulez les graines dans un bol rempli d’eau.

  1. pamplemousse

En plus de la vitamine C et des flavonoïdes, que l’on trouve également dans les citrons et les limes, les fruits rouges charnus contiennent du lycopène sain pour le cœur. C’est comme ça qu’on le mange: Coupe-le et enlève-le à la cuillère. Aussi délicieux dans les salades.

Aliments et stimulants qui renforcent l’organisme

  1. thé vert

La boisson chaude d’Extrême-Orient ne contient presque pas de calories, stimule le métabolisme et donc la combustion des graisses, a un effet anti-inflammatoire, peut abaisser la tension artérielle et capture les radicaux libres. C’est comme ça qu’il est préparé. Faire bouillir avec de l’eau chaude à 60 à 85 degrés, aussi douce que possible. En fonction de la variété, laisser dessiner pendant 90 secondes au maximum afin d’éviter que trop de substances amères ne se développent. Particulièrement savoureux aussi avec un demi-citron pressé ou du gingembre frais.

  1. chou frisé

Les vitamines A, C et K, les flavonoïdes, les glucosinolates et le manganèse préviennent le cancer, abaissent le taux de cholestérol et ont un effet anti-inflammatoire. C’est comme ça qu’on le mange : Cuisinées en Allemagne du Nord classique, mais sans saucisses, elles sont trop grasses. Ou mélanger les feuilles avec de l’huile d’olive, du sel et des épices et sécher au four à 130 degrés pendant 30 à 40 minutes : Kale Chips croustillants.

  1. goyave

La vitamine C contenue, le lycopène antioxydant et un faible index glycémique ralentissent la digestion, maintenant les niveaux de sucre dans le sang constants et la faim à distance. C’est comme ça qu’on le mange : Aussi mûr que possible et avec les graines.

 

  1. avoine

L’avoine est l’un des aliments les plus riches en fibres au monde. Il vous remplit donc longtemps et maintient votre glycémie à un niveau stable. C’est comme ça qu’on le mange : Comme une bouillie classique pour le petit déjeuner, garnie de baies, de noix et de graines.

  1. noisettes

Nourriture des nerfs et capteurs de radicaux : Les noix sont parmi les plus anciennes plantes cultivées en Europe et fournissent des acides gras oméga-6 et des vitamines. C’est comme ça qu’on les mange : Comme collation – une collation qui n’a que des avantages.

  1. bleuet

L’anthocyanine, pigment végétal, donne aux baies leur couleur et protège nos artères de la calcification. Aide à soulager les troubles gastro-intestinaux et à prévenir les maladies cardiovasculaires. La teneur considérable en vitamines C et E soutient en outre l’effet protecteur des cellules et renforce le système immunitaire. C’est comme ça qu’on les mange : Le matin avec du yaourt, du muesli au petit-déjeuner ou en accompagnement fruité de salades. Super délicieux avec du fromage de chèvre.

  1. flétan blanc

La délicatesse contient très peu de matières grasses et de calories, mais elle contient d’autant plus de protéines précieuses. Le poisson est également riche en vitamine D rare et en acides gras polyinsaturés et monoinsaturés, qui ont un effet positif sur le cœur, les vaisseaux sanguins et le cerveau. En outre, la teneur en iode, en fer et en sélénium est remarquablement élevée. C’est comme ça qu’on le mange : Assaisonner d’ail, de citron, de sel et de poivre et cuire en papillote, enveloppée dans du papier parchemin, au four.

 

  1. lait de foin

Ce qui s’applique à la viande s’applique aussi au lait : le lait des vaches heureuses, herbeuses ou mangeuses de foin contient plus d’acides gras oméga-3 sains. Attention, fraude à l’étiquette ! Bien que le « lait de foin » soit une appellation protégée depuis mars 2016, tout le lait biologique n’est pas aussi du lait de foin. Les vaches de pâturage sur l’emballage ne sont pas une garantie de bonne qualité. Dans ce cas, une seule chose aide : demander.

  1. framboises

L’anthocyanine, pigment végétal qui rend la framboise rougeoyante, est l’un des antioxydants les plus puissants de la nature et protège nos cellules du vieillissement et de la dégénérescence. Bien que les framboises soient sucrées, elles n’augmentent pas le taux de sucre dans le sang – elles procurent donc une satiété plus durable que les desserts. Les baies contiennent également des minéraux et des oligo-éléments tels que le fer, le calcium, le potassium et le magnésium. C’est comme ça qu’on les mange : Aussi frais que possible, dans les céréales pour petit-déjeuner, dans les yaourts ou comme en-cas.

Le potentiel sain des baies, du lait de foin et des fruits de mer

  1. fromage cottage

Le fournisseur de protéines et de calcium à faible teneur en gras procure une sensation de satiété longue et peu calorique. Mode de consommation : Goût sucré avec des fruits et épicé avec de l’huile d’olive et du poivre en tartinade, garnie de cresson.

  1. gingembre

De même analgésique que l’acide acétylsalicylique, il favorise la circulation sanguine et abaisse le taux de cholestérol. C’est comme ça qu’il est consommé : Comme thé ou épice dans les plats asiatiques ou avec des carottes en julienne.

 

  1. pétoncles

Fournisseur de protéines Prima de consistance saturante charnue, moins contaminée par le mercure que les autres fruits de mer. C’est comme ça qu’on les mange : Faire revenir brièvement les deux côtés dans une poêle jusqu’à ce que la chair de la moule blanche soit dorée.

  1. yaourt

Selon une étude de Harvard, les consommateurs de yogourts probiotiques ont un risque moindre de développer le diabète. Elle apporte également de nombreuses protéines, protège contre les bactéries nocives, favorise une microflore intestinale saine et renforce le système immunitaire. Tu ne devrais pas le manger comme ça : Les yaourts aux fruits finis contiennent très peu de fruits, mais beaucoup de sucre. Ceci s’applique également aux produits biologiques.

  1. raisins secs de Corinthe

Les fruits rouges ou noirs fournissent des protéines végétales et des fibres précieuses. C’est comme ça qu’on les mange : Une fois cuits, ils ont un goût plus sucré – par exemple comme sauce aux fruits avec du yaourt.

  1. cabillaud

Fournit la carence en vitamine D, de bons gras ainsi que des protéines et.. : La morue se nourrit longtemps. C’est comme ça qu’il est préparé : Les filets sont faciles à frire ou à cuire, servis avec des haricots verts et des poireaux – le dîner est prêt.

  1. cardamome

Semblable au gingembre, il peut aider contre les nausées, est plein d’antioxydants et stimule le métabolisme. La cardamome favorise la production de sucs gastrique et biliaire et, selon les études, facilite également la perte de poids. C’est ainsi que la cardamome est largement utilisée dans la cuisine indienne et asiatique. La poudre aromatique se marie bien avec les caris et le chai latte. Faire bouillir les gélules individuelles dans le riz (les retirer plus tard). On dit que l’épice a un effet aphrodisiaque.

 

  1. pommes de terre

Autrefois connue sous le nom d’engrais riche en glucides, la pomme de terre est maintenant réhabilitée en tant qu’engrais stabilisateur de la glycémie. C’est comme ça qu’on les mange : Tout est permis sauf les frites. Le plus sain : rôtir au four avec le zeste, l’huile d’olive, le sel et le poivre.

  1. kéfir

La boisson au lait acidulé est produite par fermentation. Les micro-organismes en développement sont probiotiques, c’est-à-dire sains pour les intestins et la digestion. Le kéfir contient également du calcium. Voici comment il est fabriqué : Sortez le kéfirpilz du magasin d’aliments naturels, mettez-le dans un verre à vis avec un demi-litre de lait, laissez-le fermenter pendant un ou deux jours à température ambiante, versez le dans un tamis en plastique et dégustez-le.

 

  1. pois chiches

Les légumineuses discrètes au nom vraisemblablement drôle (qui vient cependant du latin cicer pour pois) sont de véritables donneurs de santé. Ils fournissent beaucoup de vitamine B6 stimulant le métabolisme, sont bons pour la santé intestinale et procurent beaucoup de satiété grâce aux fibres et aux glucides sains. C’est comme ça qu’on les mange : En boulettes frites comme falafel, en pâte de pois chiches (hoummos), raffinée avec de la pâte de sésame (tahina), en salade ou en curry avec beaucoup de légumes.

Secrets de la nature : Les cerises acides favorisent le sommeil

  1. cerises

Les variétés aigre-douce sont riches en vitamines B et C. Il contient également du potassium, qui maintient les reins et le cœur en bonne santé. Contrairement aux cerises douces, les cerises acides sont considérées comme favorisant le sommeil parce qu’elles contiennent l’hormone mélatonine. C’est comme ça qu’on les mange : A consommer de préférence frais, comme substitut sain aux sucreries : Les cerises contiennent beaucoup de fructose.

  1. kiwi

On ne dirait pas, mais le kiwi est une sorte de baie. Comme les autres baies, il contient aussi beaucoup de vitamine C : un fruit couvre la totalité des besoins quotidiens. En outre, il fournit d’autres vitamines et de nombreuses fibres à faible teneur en calories et en fructose. C’est comme ça qu’on le mange : on l’ouvre, on l’enlève à la cuillère. La peau poilue est également comestible et aussi nutritive que les autres.

  1. ail

Son effet antibactérien protège contre le cancer, abaisse la tension artérielle et le taux de cholestérol et améliore l’élasticité vasculaire. C’est comme ça qu’on le mange : Ajouter à la fin du temps de cuisson, puis les précieux nutriments sont conservés.

 

  1. coriandre

C’est l’une des plus anciennes herbes culinaires au monde et elle est appréciée depuis des milliers d’années pour son pouvoir curatif. Les graines et le vert fournissent de la vitamine K, des flavonoïdes et des phytonutriments, régulent la glycémie et le taux de cholestérol et ont probablement un effet antibactérien grâce à la substance dodécène. C’est comme ça qu’on l’utilise : Les grains, broyés au mortier, se marient bien avec les plats de légumes, le vert affine les caris, les salades asiatiques et les rouleaux d’été.

 

  1. cresson

Le cresson de fontaine et le cresson de jardin contiennent tous deux des vitamines A, B et C. Prévient également la maladie d’Alzheimer, le cancer et l’ostéoporose. C’est comme ça que ça a le meilleur goût : En salade ou comme garniture sur du pain au fromage blanc.

  1. cumin

Une plante médicinale et épicée efficace : l’ingrédient phytostérol empêche la hausse du taux de cholestérol, stimule le métabolisme et favorise la digestion. Des études ont également montré que les aliments aromatiques saturent mieux. C’est comme ça qu’on l’utilise : Le cumin est une bonne épice pour le poulet et les légumes. La mastication du sperme soulage la plénitude et les crampes abdominales.

  1. curcuma

Aussi connu sous le nom de curcuma, il contient des composés végétaux secondaires et aide à lutter contre les maladies inflammatoires intestinales et les rhumatismes. Améliore également le taux de lipides sanguins et est efficace contre le diabète. C’est comme ça qu’on l’utilise : Le plus souvent possible, saupoudrer sur la nourriture.

 

  1. citrouille

Qu’il s’agisse de citrouille Hokkaido, de gland, de noyer cendré ou de muscade : toutes les variétés sont faibles en calories, riches en fibres, en vitamine A et préviennent les maladies cardiaques et le cancer. C’est comme ça qu’on le mange : Au curry, en soupe, en tarte ou rôti au four en accompagnement.

  1. graines de courge

L’ingrédient tryptophane allège l’humeur, le phytostérol aide à lutter contre le mauvais cholestérol. Les graisses saines pour le cœur et le magnésium sont également inclus. C’est comme ça qu’on les mange : En smoothie, muesli, salade ou comme en-cas entre les deux.

Des graisses saines et des amandes discrètes qui égayent l’humeur

  1. saumon

Le poisson comestible populaire dans le monde entier appartient au groupe des poissons gras – avec une forte proportion d’acides gras oméga-3 sains et polyinsaturés. Il apporte des vitamines du groupe B et de la vitamine D ainsi que du sélénium. Protège les articulations et la vue et prévient les maladies cardiovasculaires et le cancer. C’est comme ça qu’on le mange : Grillé ou cuit doucement au four. Le saumon sauvage est moins contaminé par les antibiotiques et autres résidus que le saumon d’élevage.

  1. graines de lin

Les graines discrètes avec leurs acides gras oméga-3 ont un effet anti-inflammatoire sur l’arthrose et les rhumatismes, aident à prévenir les gastrites et les problèmes d’estomac, les maladies cardiaques et le cancer, abaissent le taux de cholestérol et favorisent une saine digestion. Les symptômes de la ménopause sont également soulagés. C’est comme ça qu’on les mange : Une cuillère à soupe d’huile de lin par jour couvre déjà les besoins en acides gras oméga-3. Conserver dans un endroit frais et consommer dans les trois semaines.

 

L’oligo-élément molybdène favorise le métabolisme et les fibres alimentaires régulent la glycémie. Ça peut égayer l’ambiance. C’est comme ça qu’on les mange : Comme soupe de lentilles avec des légumes frais (mais sans saucisses !).

  1. maquereau

Les poissons de l’essaim, qui sont apparentés au thon, fournissent des acides gras oméga-3 et des vitamines B sains. Il aide aussi contre l’hypertension artérielle. Ouvrir les yeux lors de l’achat de poisson Il faut veiller à ce que les phoques biologiques et les phoques destinés au bien-être des animaux soient en bon état de conservation.

  1. amandes

Contient beaucoup d’acides gras insaturés, qui stabilisent le taux de cholestérol. Le calcium renforce les muscles, les os et les dents, la vitamine E antioxydante protège contre les radicaux libres. C’est comme ça qu’on les mange : En muesli, en pur mush ou en snack.

  1. châtaignes

Les châtaignes ont ce qu’il faut pour être un aliment de base. Ils sont rassasiants, sans gluten et alcalins et contiennent beaucoup de vitamines du groupe B plus la vitamine C, les oligo-éléments zinc et manganèse ainsi que des fibres. Ils favorisent la santé des os, abaissent le taux de cholestérol et préviennent les maladies cardiaques. C’est comme ça qu’on les mange : Pratiquement précuit et emballé sous vide pour les salades et les soupes. Ou en automne et en hiver par l’homme aux châtaignes sur la route en tant que

 

  1. raifort

Comme toutes les plantes crucifères très saines (brocoli, choux de Bruxelles, choux frisés, choux frisés, cresson, moutarde, radis et roquette), le raifort produit également de l’huile de moutarde. Cela donne au radis son goût piquant. L’huile de moutarde tue les virus et les bactéries et prévient le cancer. C’est comme ça qu’on le mange : Pour toutes les plantes crucifères : La plante ne produit l’huile de moutarde hautement efficace que lorsqu’elle est coupée en morceaux. A consommer de préférence directement, sinon les huiles perdent de leur efficacité. Le raifort frais se marie bien avec le poisson.

 

  1. carottes

Beaucoup de vitamine A, de bêta-carotène et de potassium – bon pour les muscles, le cœur et la prévention du cancer. Le bêta-carotène et la vitamine A sont tous deux liposolubles et doivent donc être consommés en combinaison avec de l’huile. Le broyage est encore plus important : le corps peut absorber beaucoup plus d’ingrédients importants provenant des carottes de passage.

  1. huile d’olive

L’huile d’olive pressée à froid fournit des graisses très saines et prévient l’hypertension, le diabète, l’arythmie, les AVC, les crises cardiaques et le cancer. Des chercheurs américains soupçonnent que l’ingrédient oléocanthal favorise la dégradation des dépôts de protéines typiques de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau. C’est comme ça qu’on l’utilise : Les variétés non filtrées et naturellement troubles contiennent surtout de nombreuses substances végétales secondaires et de l’acide oléique, l’acide gras insaturé le plus important. Ne convient pas à la torréfaction !

Fruits et tubercules hautement enrichis en vitamines et oligo-éléments

  1. orange

Tout le monde sait qu’il y a beaucoup de vitamine C dans les oranges. Aussi à l’intérieur : Protecteurs cardiaques et antihypertenseurs de potassium et de nombreuses fibres alimentaires. C’est comme ça qu’on les mange : Mieux que les fruits, pas le jus, parce qu’il manque de fibres. S’applique à tous les jus.

  1. Pak Choi

Le petit chou chinois contient des vitamines A, E et K et protège contre le cancer du poumon, du sein et du colon. C’est comme ça qu’on le mange : Cru en salade ou brièvement cuit avec de l’huile d’olive, de l’ail, du gingembre et du piment.

 

  1. poivre

Riche en vitamines A, B et C ainsi qu’en caroténoïdes et flavonoïdes, des substances actives végétales qui protègent contre le vieillissement cellulaire prématuré. Les parents proches sont Chili, Peperoni & Co. Donc il est mangé : Aussi coloré que possible, tantôt rouge et cru dans les salades, tantôt jaune pour les trempettes, tantôt vert et braisé à l’amarante ou au quinoa.

  1. fromage parmesan

Les bactéries du fromage fermenté renforcent la flore intestinale. Des études indiquent également qu’une consommation modérée de parmesan protège contre les maladies cardiovasculaires et prolonge la vie. C’est comme ça qu’on l’utilise : Avec modération, comme tous les produits laitiers, râpé sur les pâtes ou en un seul morceau avec des poires ou des pommes. Le parmesan à longue maturation ne contient pratiquement pas de sucre dans le lait et convient également aux intolérances au lactose.

72. fruit de la passion

Faible en calories, riche en vitamine C et en lycopène, un antioxydant qui protège contre les maladies cardiaques et renforce notre système immunitaire. C’est comme ça qu’on le mange : Servir le fruit aigre-amer avec les graines de la pelure ou comme ingrédient dans le smoothie.

  1. noix de pécan

Avec les vitamines B et E, les caroténoïdes, le cuivre, le manganèse, les fibres et les graisses saines, ils préviennent les maladies cardiaques et les infections, abaissent le taux de cholestérol et favorisent la santé cutanée. C’est comme ça qu’on les mange : Traditionnellement en tartelettes ou comme en-cas sain contre la petite faim entre les deux.

Les noix de pacanes conviennent comme collation saine entre les repas.

 

  1. poivre

La pipérine plus épicée a un effet antibactérien et anti-inflammatoire. Il vous rend également mince : il empêche la formation de nouvelles cellules graisseuses dans l’organisme. C’est comme ça qu’on l’utilise : S’adapte toujours et à tous les plats épicés.

  1. pêches

Les fruits à fourrure d’été aident à résoudre les problèmes de santé liés à l’obésité tels que le diabète et les maladies cardiaques. Ils abaissent le taux de cholestérol, ont un effet anti-inflammatoire. C’est comme ça qu’on les mange : Comme dans la plupart des fruits, il y a beaucoup de fructose dans la pêche. C’est pourquoi vous devriez l’apprécier avec modération. Les pêches accompagnent également les salades épicées ou en salsa avec des tomates, du citron vert, de la coriandre et du poivron rouge avec du poisson ou de la viande.

  1. prunes

Leurs phytonutriments améliorent l’absorption du fer, préviennent les dommages cellulaires et facilitent la perte de poids. Les prunes fraîches ont un faible index glycémique (très élevé pour les pruneaux) et maintiennent la glycémie stable. Aussi bon pour la flore intestinale et le développement musculaire. C’est comme ça qu’on les mange : Comme ça, dans les salades, le muesli et parfois comme gâteau.

 

  1. pistaches

Les pistaches non salées abaissent la tension artérielle. Ils sont moins gras que certains autres fruits à coque et ont un effet positif sur les taux de lipides sanguins selon les études. C’est comme ça qu’on les mange : Comme en-cas entre les deux ou à la place des chips devant la télé. Grains chauds ou protéiques, ainsi que des graines et des fruits à fort potentiel.

  1. canneberges

Grâce à leur effet anti-inflammatoire, ils offrent une protection naturelle contre les infections urinaires et les dommages cellulaires. Votre vitamine C renforce le système immunitaire. Contient également des vitamines B1, B2, B3 et des fibres. C’est comme ça qu’on les mange : Séché ou frais dans le muesli ou comme addition aigre-douce dans les salades, les vinaigrettes ou les trempettes. Ne pas être exclu comme compote aigre-douce aux plats de gibier, très savoureux aussi aux crêpes.

  1. Quinoa

Une tasse de grains cuits fournit plus de protéines qu’un œuf de petit déjeuner. La plante cultivée des Andes est l’un des rares aliments non animaux qui nous fournit un approvisionnement complet en acides aminés. C’est comme ça qu’on les mange : Cuire une tasse de céréales dans deux tasses d’eau pendant 15 à 20 minutes, selon que vous les aimez al dente ou plus douces – en salade ou en accompagnement.

Le quinoa  est cultivé dans les Andes. Les grains peuvent être cuits comme du riz dans l’eau et être savoureux en accompagnement.

 

  1. huile de colza

Contient de l’acide alpha-linolénique, un acide gras végétal oméga-3 qui aide à combattre les rhumatismes. La vitamine E et les caroténoïdes piègent les radicaux libres. C’est comme ça qu’il est consommé : L’huile pressée à froid a un goût de noisette et accompagne bien les salades de feuilles. L’huile de colza raffinée convient à la friture, elle n’a pratiquement pas de goût propre et peut être chauffée à haute température.

 

  1. laitue romaine

Longtemps considéré comme un aliment aqueux et sans valeur, il célèbre à juste titre son retour. Une portion des feuilles au goût légèrement piquant fournit l’apport quotidien complet de vitamine A, d’acide folique et de potassium – avec une salade typique pauvre en calories. C’est comme ça qu’on le mange : La laitue romaine, aussi connue sous le nom de lattuga ou – surtout en Suisse – laitue, est la base idéale pour toute salade mixte.

  1. choux de Bruxelles

Tout comme le brocoli et le chou frisé, la mini variante abaisse le taux de cholestérol et prévient le cancer par sa teneur en huile de moutarde, tout comme ses membres crucifères de la famille. C’est comme ça qu’on le mange : Cuites (ou feuilles pelées cuites à la vapeur), sorties du four ou finement hachées en salade.

Les choux de Bruxelles ne sont pas très populaires auprès de la plupart des enfants, mais ils sont particulièrement nutritifs.

 

  1. betterave rouge

Le pigment de fruits, la bétanine, qui lui donne sa couleur rouge foncé, a un effet anti-inflammatoire et capture les radicaux libres. La teneur en nitrates aide en cas d’hypertension artérielle. C’est comme ça qu’on le mange : Lors de la cuisson, les précieux ingrédients aiment s’évaporer dans l’eau. Mieux rôtir au four et gratiner avec du fromage de chèvre. Porter des gants pour l’épluchage ! Les feuilles vitaminées peuvent également être consommées.

84. asperge

Les légumes blancs et verts sont parmi les légumes les plus sains et fournissent beaucoup d’acide folique. C’est comme ça que tu devrais le manger : Si possible, ne vous noyez pas dans une sauce hollandaise prête à servir, mais servez avec une vinaigrette.

  1. épinards

Il marque avec les bêta-carotènes, la vitamine K et l’acide folique, les oligo-éléments magnésium, zinc, calcium, potassium, phosphore et cuivre. C’est comme ça qu’on le mange : A consommer de préférence cru en salade, en smoothies verts ou brièvement cuit avec du filet de saumon.

  1. steak de vache saule

Il a été démontré que la viande d’animaux heureux fournit plus d’acides gras oméga-3 protégeant le cœur et moins d’acides gras saturés que celle provenant de la production industrielle de viande – et aussi une conscience tranquille. C’est comme ça que tu devrais l’apprécier : Avec modération et de préférence sur le gril, mais attention, la viande carbonisée est cancérigène.

Des améliorateurs de forme physique écologiques et un légume à la mode qui était autrefois une ration d’urgence.

  1. navet

Ce légume traditionnel stockable a nourri toute une génération de guerriers et a été redécouvert depuis plusieurs années. La plante crucifère contient les antioxydants anticancéreux sulforaphane et isothiocyanate. Avec sa faible teneur en glucides, elle ne contient que la moitié moins de calories que la pomme de terre. C’est comme ça qu’on le mange : Le légume d’hiver typique est de saison de septembre au printemps. Goût bon comme soupe, purée, en ragoût avec beaucoup de légumes et crue râpée.

 

 

  1. patate douce

La patate douce, riche en nutriments, est probablement la raison pour laquelle les habitants de l’Okinawa japonais vieillissent si vite. La glutation antioxydante protège notre système immunitaire, le bêta-carotène protège nos yeux et le faible indice glycémique aide à maintenir notre glycémie et notre taux d’insuline. C’est comme ça qu’on le mange : En soupe, en purée ou comme alternative saine aux frites cuites au four.

  1. Tofu.

Le substitut de viande riche en protéines à base de lait de soja coagulé est une bonne source de fer végétal, de vitamine B6, de calcium et d’acide folique. Les protéines de soja abaissent la tension artérielle. C’est comme ça qu’on le mange : Le tofu est assez neutre en goût et peut tolérer de nombreuses épices.

  1. tomates

Riche en lycopène caroténoïde. En tant qu’antioxydant, il peut rendre inoffensives les molécules réactives et nocives dans le corps. C’est comme ça qu’on les mange : La teneur en lycopène augmente lorsque les tomates sont cuites – une forte teneur en sauce tomate.

  1. pain complet

Il y a des glucides sous forme malsaine (farine blanche) et sous forme très saine : comme farine complète. Le semis et l’enveloppe contiennent des protéines, des minéraux et des vitamines ainsi que du fer, du zinc, du magnésium et de nombreuses fibres alimentaires. Tu devrais t’en occuper : Remplacez aussi souvent que possible le pain blanc par du pain complet.

 

  1. pâtes complètes

Voir pain complet – s’il s’agit de pâtes, l’alternative saine de pain complet. Les bactéries intestinales et la hausse lente du taux de sucre dans le sang sont également heureuses des fibres alimentaires. C’est comme ça qu’on le mange : Absolument al dente et avec une sauce tomate maison. Il va particulièrement vite avec les tomates en conserve (souvent le meilleur choix en hiver), et vous savez ce qu’il y a à l’intérieur. Buvez beaucoup d’eau pour faciliter la digestion.

  1. noyer

Le Superfood Queen améliore les niveaux sanguins, abaisse la tension artérielle et maintient la souplesse des vaisseaux sanguins. Certaines études indiquent qu’il soutient également notre mémoire. C’est comme ça qu’on le mange : En salades, en muesli et comme ça contre les envies de fumer au bureau. Même 30 grammes de noix par jour sont une excellente précaution contre les crises cardiaques, le diabète et les AVC.

94.Eau

Notre nourriture de base. Il active le métabolisme et peut prévenir le surpoids. Voici un truc diététique qui marche vraiment : Deux verres d’eau avant chaque repas apportent deux kilos en douze semaines avec une alimentation consciente. Chaque fois que vous avez faim, buvez d’abord un verre d’eau – beaucoup de gens confondent faim et soif. C’est comme ça qu’on l’apprécie : Bois, c’est tout. En Allemagne, l’eau du robinet est d’une qualité supérieure – elle est souvent même meilleure que de nombreuses eaux minérales.

  1. chou blanc

Comme aliment et remède, la plante crucifère fournit les vitamines B6, C et K ainsi que des glucosinolates – huile de moutarde anti-inflammatoire. Prévient le cancer et abaisse le taux de cholestérol. C’est comme ça qu’on le mange : Crue en salade ou fermentée à l’acide lactique en choucroute.

  1. germes de blé

Les germes sont la partie la plus nutritive du grain de blé. Particulièrement sains : leurs fibres alimentaires. Ils apportent de l’énergie et une meilleure humeur grâce à la vitamine B. C’est comme ça qu’on les mange : Comme garniture sur une salade, un fromage blanc aux fines herbes ou un fromage cottage.

  1. chou de Milan

Les légumes d’hiver préviennent les maladies cardiaques et le cancer, ont un effet anti-inflammatoire et sont bons pour le taux de cholestérol – grâce aux vitamines A, C, K et au manganèse. C’est comme ça qu’on le mange : Une version moderne du pain au chou : fourré à l’amarante.

 

  1. fromage de chèvre

C’est plein de protéines qui forment et rassasient les muscles. Plus facile à digérer que les autres fromages. Le fer du lait de chèvre peut être mieux utilisé par notre corps. C’est comme ça qu’on le mange : En salade, en entrée sur des craquelins complets. Bon pour gratiner.

  1. cannelle

L’épice de l’écorce séchée et moulue des canneliers maintient la stabilité de la glycémie et fournit du calcium et du fer. Il satisfait notre appétit de sucreries sans les inconvénients du sucre industriel. C’est comme ça qu’il s’amuse : L’épice de Noël est délicieuse en toutes saisons, dans les smoothies ou le thé et tout ce qui contient des pommes et des prunes. Mais il y a aussi un coup de pied aux plats épicés.

  1. citronnelle

L’huile essentielle de cette épice est considérée comme un remède naturel en Thaïlande : elle soulage les maux d’estomac et l’agitation intérieure, a un effet antibactérien et anti-inflammatoire. C’est comme ça qu’on l’utilise : Les plus tendres sont les petites tiges, les plus vieilles et les plus grosses peuvent facilement devenir ligneuses. S’adapte à tous les plats asiatiques – il suffit de cuisiner avec eux.