Ce qu’il faut faire en cas de panne sur l’autoroute

 

Le moteur bégaye, la voiture ralentit, les autres voitures passent devant vous. Quiconque reste sur l’autoroute doit être prudent. Mais que faire maintenant ? Dans cet article, vous trouverez six étapes qui vous aideront à survivre en toute sécurité à la prochaine panne.

L’important, c’est de ne pas paniquer et d’agir à la légère. Rappelez-vous que les voitures sur l’autoroute ne comptent pas sur les piétons et circulent beaucoup plus vite qu’en ville. Ces conseils vous aideront à faire face aux prochaines pannes sur l’autoroute.

Étape 1 : Avertir les usagers de la route

Dès que vous remarquez que quelque chose ne va pas avec votre voiture, vous devriez allumer les feux de détresse pour avertir la circulation à reculons. Si le clignotant de détresse est également défectueux, vous devez attirer l’attention sur vous à l’aide d’un signal manuel. Cela devrait être fait par le passager si possible.

Etape 2 : Loin du bord de la route

Lorsque vous entendez les premiers signes d’une panne, dirigez-vous vers un arrêt approprié, de préférence une aire de dépannage ou un parking régulier. Si vous n’y arrivez pas, vous devez garer votre véhicule sur la bande latérale, mais dans la mesure du possible sur le côté droit de la route.

Étape 3 : Le gilet de sécurité est obligatoire

Dès que le véhicule s’est arrêté, vous devez mettre un gilet pare-balles. Si la situation le permet, vous pouvez sortir en premier et les mettre dehors. À partir du 1er juillet 2014, l’obligation de transporter un tel véhicule s’appliquera en Allemagne. « Nous recommandons toutefois de porter des gilets supplémentaires afin que les passagers puissent également quitter la voiture à distance « , explique Kurt Bodewig, président de la Deutsche Verkehrswacht (DVW).

« Particulièrement important : laissez le véhicule du côté passager et passez directement derrière le garde-corps « , dit Bodewig.

Etape 4 : Mise en place du triangle de signalisation

Lorsque tous les occupants sont à l’abri de la circulation, sécurisez le véhicule : placez le triangle de signalisation sur le côté droit de la route. Sur les autoroutes, il doit être placé à 150 mètres devant le véhicule qui s’est arrêté afin que les usagers de la route suivants aient suffisamment de temps pour adapter leur comportement de conduite en conséquence. Les aides à l’orientation sont fournies par les délinéateurs, qui sont installés tous les 50 mètres.

Etape 5 : Appeler un dépanneur

Ce n’est qu’à ce moment-là que vous appelez le service de dépannage. De nombreux conducteurs utilisent leur téléphone portable à cette fin. Il est important de fournir l’emplacement exact de la panne et le sens du déplacement. Les personnes peuvent être localisées sans effort via GPS sur l’appareil de navigation ou le smartphone.

Si vous utilisez une borne d’appel d’urgence, elle transmet automatiquement votre position et vous aide à vider rapidement et facilement les trous de radio ou les batteries de téléphone portable. Les conducteurs peuvent trouver la colonne la plus proche en suivant les flèches noires sur les délimiteurs.

Étape 6 : Respectez la distance

Dans tous les cas, votre propre sécurité passe en premier. Le conducteur et les passagers doivent toujours être derrière le garde-corps et non sur la route ! Ne quittez pas non plus votre lieu sûr pour vous occuper du service de dépannage – il vous retrouvera en toute sécurité, même derrière la glissière de sécurité. (dmn, avec matériel de dpp)